Le parcours de découverte du château du Taureau présente sur 8 sites les grands traits du monument.

Son histoire étant intimement liée à celle de la Baie de Morlaix, les curieux trouveront sur chaque panneau des textes et des illustrations qui permettent de replacer le château dans son environnement.

Chaque point est signalé par un panneau qui délivre aux touristes différentes informations sur les épisodes marquants de l’histoire du château et les spécificités économiques et culturelles de la baie de Morlaix.

Le parcours de découverte est long de 45 km.
Il est possible de le réaliser en voiture.
Tous les points sont reliés par le GR 34 et permettent également d’effectuer des allers-retours à pied entre différents points.

 

Vous pouvez trouver ci-dessous trois parcours possibles sur la commune (avec carte).

Parcours  Départ  Distance  Durée  Balisage  Curiosités 
 1 Centre Bourg 10 km 2h30 jaune/bleu Eglise 17ème
Croix "hosannière"13ème
Calvaire à croix pattée
Manoirs
Fontaines
 2 Palud Kerarmel 10 km 2h30 jaune Cairn Barnenez
Vue anse Térénez et baie de Morlaix
Ile Stérec
Château du Taureau
Ile Noire
Panorama***
Jonction avec circuit 3 à Kerarmel direction Dourduff
 3 Centre Bourg 8 km   2h jaune Eglise 17ème
Croix "hosannière" 13ème
Calvaire à croix pattée
Manoirs
Fontaines
Restaurants
Jonction avec le circuit 2 à Traon Nevez direction Kerarmel

parcours1 parcours2 parcours3





  
  
 

Louët, Callot, Stérec, l'île Noire...La découverte de la Baie de Morlaix ne peut se faire sans observer la myriade d’îles qu’offre ce paysage.

Les différentes plages qui longent la côte offrent de nombreux points de vue sur les îles et le château du Taureau.

L’île Sterec vous prouve que chaque île de la Baie de Morlaix a son propre caractère. Celle-ci présente une végétation dense et un granit blanc qui aurait servi à la construction d’une partie du Cairn de Barnenez. Depuis le côté Est de la Baie de Morlaix et plus précisément sur la presqu’île de Barnenez il est facile de l’observer en toute tranquillité. Avec son unique demeure, cette île est un havre de paix bien préservé. L'ensemble fortifié, construit sous l'occupation, était composé à l'Ouest d'un grand corps de garde aujourd'hui ruiné, revêtu de tôle. On y trouvait outre l'imposante cheminée, un emplacement pour un canon mobile ou une mitrailleuse lourde. Un tunnel de 88 mètres de long traverse l'île de part en part. Il dessert trois soutes de 10 mètres par 5. L'une d'entre elle, la plus à l'Ouest est en partie détruite ; elle conserve de nombreux vestiges de guerres : culasses d'obus, débris de caisses de munitions... Un canon de 76,2 mm d'origine Russe pouvait être mis en batterie sur la plateforme au devant de l'entrée Ouest du tunnel. Une petite plateforme, sans doute pour un projecteur, est visible au Sud. Deux Tobrouk (au Nord et au Sud) assurent la défense rapprochée de l'île tandis qu'un emplacement situé au sommet de l'île permet d'assurer le guet. Deux cales, l'une à l'Est, l'autre à l'Ouest (la plus grande) permettaient d'approvisionner l'île. La rampe en béton servant au levage est visible au dessus de cette dernière. L'île Stérec était ceinturée par un vaste réseau de mines flottantes (l'une d'entre elle explosée, gît sur l'estran) et d'obstructions de plage.

Etat de conservation : désaffecté, envahi par la végétation.

L'île Noire : Cette île aurait inspiré le créateur de Tintin. Ce long caillou de forme étirée d’une soixantaine de mètres de longueur et d’une douzaine de mètres de largeur, est situé en baie de Morlaix, face au château du taureau. Très aride, sans végétation elle laisse simplement entrevoir une tour blanche, un amer reconnu par tous les marins pratiquant les lieux. Il est possible de l’atteindre à pied à partir de la presqu’île de Barnenez. Pourtant bien que quasiment submergé aux heures de pleine mer, cet îlot a connu une présence humaine entre 1845 et 1938 de façon continue en raison de son phare. Les différents gardiens qui se sont succédés ont été confrontés à des conditions de vie difficiles. Son allure de forteresse est impressionnante de nuit. C’est peut-être la raison pour laquelle de nombreuses légendes locales y font référence. Hergé s’en serait même inspiré pour l’une de ses bandes dessinées. Au-delà de l’imaginaire populaire, l’île noire qui en réalité est plutôt blanche joue un rôle stratégique en baie de Morlaix. Son phare, aujourd’hui éteint, est un amer connu de tous les marins . Il donne, en alignement avec le phare de la Lande la direction du chenal pour atteindre Morlaix.

Ces deux îles sont les principales sur la commune de Plouezoc’h, mais en se baladant on découvre une multitude de petits îlots, ce sont pour la plupart des réserves ornithologiques, telles que l’île aux Dames et l’îlot Ricard accueillant de précieuses populations dont la rare « sterne de Dougall ».

We use cookies
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.