Menu
A+ A A-

Croix et demeures

Croix Plouezoc'hLes croix ...

L’histoire de Plouezoc’h se lit aussi à travers ses croix, depuis la plus rudimentaire à la plus travaillée, depuis le haut Moyen Age et jusqu’au vingtième siècle.
A l’image des deux croix de l’église Saint-Etienne , l’une est taillée d’un seul bloc dans le granit et rappelle les menhirs christianisés, l’autre richement ornée, dite croix hosannière, rare en Finistère, date selon les sources, du XIII ème siècle ou du XVI ème siècle.


La croix Kroaz Kouign Amann datée de 1850 rappelle le passage en 1506 de la duchesse Anne non loin de Roc'hou et témoigne de la révolution qui en 1793 a amené des habitants de Plouezoc’h à briser la croix avant qu’une nouvelle ne soit érigée en 1850.

Croix Plouezoc'hOn trouve encore au cimetière, une croix à la mémoire des victimes de la guerre et la croix ornant la sépulture de la famille De Kersauson, et portant sa devise.

A la chapelle Saint-Antoine trois croix : 1758, 1877 et XIX siècle.

Blog sur la chapelle Saint-antoine

Blog sur les croix de Plouezoc'h

Plus étonnante encore est la croix de pierres blanches insérée dans la construction du mur d’une propriété au lieu dit Croix-Blanche.
Par ailleurs, une croix fixée au mur de la chapelle Saint-Gonven, les deux croix de Runic (1820 et 1946) ou celle de Trodibon (1865) complètent cette collection impressionnante.

Demeures, fermes et manoirs…

La pierre, qui participe à la richesse du patrimoine naturel trégorois, a servi à bâtir de nombreuses demeures qui témoignent de la succession des puissantes familles du pays de Morlaix dans cette baie.

Plouezoc’h en possède de nombreux exemples, tel l'ancien château de Lanoverte du 16ème siècle et dont on dit que, de l’une des deux tourelles, aujourd’hui disparues, partait un souterrain qui rejoignait le château du Taureau.

Trodibon, sur la promenade du Dourduff, date du 18ème siècle et s’offre dans son écrin de verdure avec une certaine majesté au regard des promeneurs. Ses jardins s’étendent sur 21 hectares .Le climat doux de l’endroit a permis la plantation d’une végétation exubérante de rhododendrons, hortensias et palmiers. Ce superbe château fut aussi le cadre d’un film.
Il lui était attaché la maison de Kerfénéfas, qui remonterait au 16ème siècle et dont l’escalier est particulièrement mis en valeur. Le manoir Traon-Nevez fut lui aussi rattaché à Trodibon, il devient laverie du château, ferme puis un centre aéré et sera cédé en 2001 à la Fondation Massé-Trévidy qui y développe un jardin conservatoire et un lieu d’exposition. D’autres grandes demeures complètent ce patrimoine, le manoir du Roc’hou du 18ème siècle et l'ancien manoir de Kerjean.

back to top